Systèmes Compacts

«Un millier de systèmes installés et plus de 30 ans d'expérience.»

Les usines Bio Spirales de traitements des eaux usées sont constituées d'un réservoir tampon, d’une coupe ascenseur, de plaques de bio-solides rotatives et de filtres post-clarification. Dans le système, la biodégradation de la matière organique présente dans les eaux usées est effectuée par des micro-organismes se développant sur les plaques. Les solides sont éliminés lors de l’étape de clarification et de filtrage.

Les usines sont construites dans des cuves en acier ou en béton pour 10 à 400 EH.

Domaines d'application

  • Municipalités et hameaux plus petits
  • Colonies de vacances
  • Hôtels et auberges
  • Les refuges de montagne
  • Stations-service d'autoroute
  • Industrie et commerce

Avantages spécifiques

  • Processus très stable
  • Taille de stockage réduite
  • Besoin en énergie réduit
  • Modèle compact
  • Simple et robuste
  • Faibles coûts d'exploitation
  • Fiabilité élevée
  • Insensible aux chocs engendrés par des chargements grâce à une recirculation constante ainsi que des bassins d’égalisation
  • Filtration de l'effluent selon des normes de traitement tertiaires

Méthode

Les flux d’eaux usées traités mécaniquement restent dans la zone tampon de l’usine à partir de laquelle ces eaux sont continuellement introduites dans l'étape biologique. Le traitement biologique consiste en des disques biologiques et un filtre en tissu. La biomasse qui se développe grâce aux éléments immergés est mise alternativement en contact avec l’air et l’eau usée, elle va ensuite consommer et éliminer les polluants. La boue biologique résultant est ensuite séparée de l'eau usée grâce au filtre et retourne au prétraitement.

Construction

Ces systèmes sont composés d’un réservoir tampon et d’une coupe afin de permettre une alimentation continue. Les disques biologiques ont des diamètres de 1,2 ou 2,0 m et peuvent être immergés jusqu'à 60%. Ils tournent autour de leurs propres axes, entraînés par un moteur à engrenages. En aval, un ou deux filtres sur toile sont entraînés par l'arbre d’entraînement des disques biologiques. Toutes les unités fonctionnelles sont montées dans des cuves en acier
ou en béton.